Plan de relance et rénovation énergétique des bâtiments

Plan de relance et rénovation énergétique des bâtiments

Suite à la crise sanitaire, le gouvernement a voté un plan de relance économique France Relance. L’objectif ? Utiliser l’épargne des Français amassée durant le confinement pour venir en aide aux entreprises sous certaines conditions.

L’écologie est au centre des discussions. La volonté majeure du gouvernement est de réduire les émissions de gaz et favoriser au maximum les entreprises vertes. Une des mesures de ce plan est la rénovation énergétique des bâtiments. 6,7 milliards d’euros seront octroyés à cet effet entre 2021 et 2022.

Focus sur le plan et ses modalités dans le secteur du bâtiment.

La rénovation énergétique des bâtiments publics, les détails chiffrés

La propriété immobilière de l’État offre à elle seule une formidable opportunité pour les acteurs du bâtiment en termes de rénovation énergétique. Le budget alloué à la rénovation globale est le suivant :

 

• 4 milliards d’euros attribués aux bâtiments tertiaires publics, écoles et à l’enseignement supérieur de recherche

• 2 milliards à destination des particuliers

• 500 millions pour la rénovation des logements sociaux

• 200 millions alloués au TPE et PME pour la mise en application du décret tertiaire

Mais quelles ont été les avancées permettant la mise en place des mesures du plan de relance ?

Le décret tertiaire en 2019

L’adoption du décret tertiaire vise à la réduction de la consommation énergétique de 40 à 60 % entre 2030 à 2050, soit 10 % tous les 10 ans pour les bâtiments de plus de 1000 m2.

Les établissements publics ou bâtiments du secteur tertiaire représentent aujourd’hui 380 millions de m2 : un enjeu énorme puisqu’ils sont responsables de 1/3 des émissions de gaz à effet de serre dans le domaine de l’immobilier.

État des lieux suite à MaPrimRénov ?

Le plan de relance vient augmenter le budget de MaPrimRénov destiné aux ménages modestes, mais reste selon les acteurs du secteur, encore insuffisant pour rénover l’entièreté des logements et ainsi pérenniser les activités des professionnels.

 

Cependant le collectif Initiative Rénovons estime qu’il resterait encore allouer un budget supplémentaire de 3,2 milliards d’euros pour la rénovation des « passoires énergétiques » à savoir 6,7 millions de logements passoires thermiques étiquetés F ou G.

 

Effy et Primes Énergie valident également cet argumentaire. Un bémol toutefois, le plan de relance sur les chantiers de rénovation n’inclut pas le secteur de la construction neuve, un angle mort selon la Fédération des promoteurs immobiliers.

Les décisions prises en septembre 2020

Le gouvernement a présenté le 3 septembre 2020 un plan de relance économique, une formidable opportunité visant la rénovation énergétique des bâtiments publics. Les appels à projets sont lancés par l’État dès le 8 septembre 2020.

 

Les 3 types d’opérations financées par le plan de relance

• Les actions à gain rapide avec un fort retour sur investissement : régulation système de chauffage, changement éclairage, etc.

• Les travaux de rénovation énergétiques de gros entretien ou renouvellement des systèmes : changements d’équipements, isolation, etc.

• Opérations de réhabilitation lourde : mise aux normes de sécurité et accessibilité, etc.

Les projets de rénovation énergétique sélectionnés

La DIE a mis en œuvre les deux types d’appels à projets : les bâtiments d’enseignement supérieur et de la recherche et l’ensemble des bâtiments tertiaires.

 

Les projets sélectionnés du plan de relance de rénovation énergétique des bâtiments de l’état en décembre 2020 sont disponibles sur la page du gouvernement.

Que prévoit la loi pour le ravalement de façade ?

Que prévoit la loi pour le ravalement de façade ?

Le ravalement de façade, processus qui consiste à remettre le revêtement extérieur d’une habitation, est une obligation légale d’après le code de la construction et de l’habitation.

Quelle étanchéité pour un toit terrasse ?

Quelle étanchéité pour un toit terrasse ?

L’étanchéité d’un toit terrasse est primordial pour empêcher les risques d’infiltration d’eau. Nous vous proposons de découvrir les matériaux à utiliser pour que celle-ci soit optimale.

Isolation des combles : faut-il utiliser de la laine de verre ?

Isolation des combles : faut-il utiliser de la laine de verre ?

La laine de verre isole environ 75% des combles en France. Il s’agit de l’isolant le plus utilisé, efficace aussi bien contre le froid en hiver ou la chaleur en été.

Rénover après un incendie : 8 choses à savoir

Rénover après un incendie : 8 choses à savoir

Après un incendie, il est important d'agir rapidement pour assurer sa sécurité. Mais ce n'est pas tout, il y a plusieurs étapes à suivre avant de débuter les travaux avec un expert.